Mon esprit était encombré et cela m’a permis de me libérer.
J’ai choisi d’être accompagné par Mathieu car il m’a inspiré confiance. J’ai lu la description de son profil qui m’a fait sourire car je me suis retrouvé en lui. J’ai continué à lire d’autres profils. J’ai hésité avec une accompagnatrice à l’étranger mais j’ai préféré quelqu’un sur Paris… Mais je comprends aujourd’hui que Mathieu était « l’homme de la situation »  🙂 J’ai fait le bon choix ! Mathieu est impliqué, bienveillant. Je me suis sentie comprise. Notamment lorsqu’il fallait évoquer mes expériences difficiles dans la première partie du Festen et souvent je n’avais pas besoin d’entrer dans les détails.

J’avais essayé plusieurs choses mais c’était toujours le grand bazar dans ma tête. Lorsque j’ai découvert la méthode du Festen dans une vidéo d’André Charbonnier, cela a fait sens pour moi. Je me suis donc lancé. Merci André ! Au fur et à mesure des séances, je stressais pour le jour de la cérémonie. Je ne savais pas quelles personnes inviter, j’avais peur du jugement des autres… Finalement tout s’est bien déroulé. J’ai eu l’impression que les gens que j’ai invités ce jour-là étaient les bonnes personnes. A la fin de mon discours, après m’être isolé, je me suis sentie bien, légère, plus disponible. J’ai senti aussi beaucoup d’amour et de bienveillance de la part des personnes présentes à la cérémonie.

Ce travail sur moi m’a permis d’être en paix avec mon passé, d’être plus dans le moment présent. Mon esprit était encombré et cela m’a permis de me libérer, donc de gagner en énergie. Mes relations aux autres sont plus authentiques. Plus je m’accepte comme je suis, plus j’accepte les autres comme ils sont. Surtout j’ai pris conscience de beaucoup de choses. Et je continue à évoluer. Merci infiniment Mathieu de m’avoir guidé dans ce bout de chemin. Merci de m’avoir donné des outils pour continuer mon cheminement.

Gratitude !

***

Une lessive à grande eau.
Depuis fort longtemps, j’ai cherché des chemins de guérison.

Il est pourtant venu un moment malgré tout ce travail abattu j’étais encore confrontée aux mêmes « vieilles réponses », et aux mêmes souffrances. J’ai rencontré Mathieu, et le protocole « Festen » à ce moment-là. Tout a commencé par une mise en lumière, un ménage profond, « une lessive à grande eau », dans les tours et tous les recoins de mon histoire.  Cet accompagnement m’a fait l’effet d’un virage décisif et d’une expansion radicale. Mathieu a été tout le long un soignant, un accoucheur, un aiguillon, un coach sportif. Il s’agit de mettre en branle un processus, d’aller au bout de soi-même, en son cœur le plus intime, d’accéder à plus d’autonomie, plus de force, et de se saisir de notre capacité d’auto-guérison, encore et encore.

Un voyage très puissant et plein d’amour à la fois, celui de la VIE.
MERCI.

***

J’ai appris d’où venaient mes peurs 
J’ai commencé le Festen sans savoir réellement où je mettais les pieds : une thérapie de plus ? Souffrant de phobie sociale, me dévalorisant constamment et passant mes journées à éviter un grand nombre de situations, je me suis lancée dans cette aventure.
La première partie a été très intense pour moi. Grâce à Mathieu, j’ai appris d’où venaient mes peurs et pourquoi toutes les thérapies que j’avais essayées n’avaient pas fonctionné. Je me suis rendue compte que le monde que je m’étais construit et par là-même ma vie, se basaient sur mes croyances que je devais garder vraies. Cela m’a permis surtout de déculpabiliser en comprenant pourquoi j’étais cette personne pleine de peurs.
La cérémonie a été un moment inoubliable. En présence de mes amis, je me suis libérée de mes peurs. Jamais je n’aurais pensé pouvoir faire cela un jour. Que d’émotions !

Les séances suivantes m’ont permis de me reconstruire et de me reprogrammer. Grâce aux connaissances, aux outils et conseils proposés par Mathieu, j’ai découvert ma puissance me donnant le courage d’avancer et de changer ma vie. J’ai compris que les clefs sont entre mes mains, c’est à moi de créer la vie que je veux vraiment. Rien n’est figé. Aujourd’hui, je suis sur le bon chemin, je suis à l’écoute de mes émotions et je progresse. Je n’ai plus cette petite voix qui me dévalorise en permanence et surtout j’OSE de plus en plus !

Le Festen a été pour moi une incroyable aventure. Cela marque le début d’une nouvelle vie. Mathieu a été un très bon accompagnateur, m’impressionnant à chaque séance de tout ce qu’il m’apportait. Merci pour tout cela !
Marie K. – novembre 2019, sud de la France

***

Ma vie n’a pas changé à priori mais la façon de la vivre a changé
Merci à toi Mathieu.
Grace à ton accompagnement, j’ai pu sortir du mode survie, apprendre à me libérer de l’emprise de mes émotions et respecter mon rythme de vie.
Ma vie n’a pas changé à priori mais la façon de la vivre a changé.
Gratitude.
Lucie – Juin 2019

***

Je remercie l’Univers pour ce beau cadeau
Lorsque j’ai fait appel à Mathieu, j’étais à bout. J’étais angoissée, trop souvent. Je venais de vivre les montagnes russes. Je sentais que je devais prendre certaines directions et je m’auto-sabotais. Épuisante et épuisée…

Je ne savais plus ce que je voulais, qui j’étais, qui je voulais être. En apparence. Au fond de moi, je le savais. C’est tout le travail avec Mathieu qui m’a aidé à me libérer de mes blocages, de mes croyances limitantes et mes peurs pour enfin éclore, revivre au lieu de survivre, et rayonner !
Mathieu fut mon ange sur ce chemin. Il a toujours été là, disponible, à l’écoute… une belle âme en somme.
Il m’a accompagné sur ce chemin de la libération avec bienveillance, soutien, confiance et toujours dans la vérité !

Il n’y a pas de hasards, que des rendez-vous.
Je remercie l’Univers pour ce beau cadeau que fut ta rencontre ! Merci Mathieu !
Khadija B. – Janvier 2019

***

Bonjour la vie, le bonheur et la sérénité

Mathieu,
L’univers t’a envoyé dans ma vie à un moment où il fallait que ça cesse. Celle-ci m’a pourtant dotée de beaucoup de choses : un mari aimant, une belle maison, quelques problèmes de santé certes mais rien de gravissime et POURTANT … Ma vie n’était que combat, lutte, souffrance au quotidien, semée de peurs, totalement dirigée par mon mental qui m’empêchait d’accéder au BONHEUR.

Donc je cherche, je cherche sur internet « comment pourrais-je me sortir de cette torpeur ? » puis je tombe sur une vidéo d’André Charbonnier qui expliquait la méthode du Festen. Et là, plus de doute, c’est pour moi, ça y est, j’y suis, j’ai trouvé, j’arrive enfin au bout de ma souffrance. J’achète le livre, je le dévore en 48 heures. Le choix de mon accompagnant : une évidence, c’est Mathieu.

Mathieu, je te remercie infiniment pour ton professionnalisme, ta dévotion ainsi que ta patience. Tu ne m’as jamais jugée, jamais rien imposé mais tu m’as toujours guidée vers la lumière.
Merci de m’avoir permis de me libérer de mes peurs et de mon extrême rigidité qui drivaient ma vie au quotidien. Merci de m’avoir permis de comprendre que l’Univers ne te renvoie que ce que tu transpires de l’intérieur.
Merci de m’avoir appris à créer des miracles.

Grâce à toi, finies les peurs et la panique et BONJOUR la vie, le bonheur et la sérénité.

Tu es et tu resteras mon PHARE DE LUMIÈRE.
Affectueusement
Karine

***

Une série de “Oh !”

Il y a très distinctement un avant et un après Festen ; j’inclus ici dans ce mot, non seulement la cérémonie elle-même, mais également l’accompagnement qui lui est lié.

Avant de découvrir les livres d’André Charbonnier, j’étais dans une démarche de développement personnel depuis 32 ans (32 ans !!!). Je savais que cette démarche m’avait permis de beaucoup changer. J’étais passé d’un moi-même tout rabougri, enfermé dans ses certitudes et ses peurs, à un moi-même ouvert et libéré de presque toutes ses peurs ; c’est, du moins, ce que je croyais jusqu’à ce que je lise le dernier ouvrage d’André Charbonnier.

En effet, cette lecture m’a secoué, car, non seulement elle était cohérente avec le niveau d’éveil où je me trouvais, ce qui fait que je ne l’ai pas rejetée, mais elle m’a fait réaliser à quel point j’étais englué dans un réseau complexe de peurs bien cachées qui dirigeaient ma vie à mon insu.

La lecture et relecture des deux autres livres d’André Charbonnier m’a rendu évidente la nécessité de me faire accompagner jusqu’au Festen et au-delà. C’est à Mathieu Dennefeld que j’ai demandé de m’accompagner sur ce chemin.

Comme le dit André Charbonnier : jusqu’au Festen, on travaille à se libérer de la peur de l’eau ; après le Festen, on apprend à nager. Cette métaphore est une photographie de tout le processus que Mathieu m’a fait vivre, sur une période de quatre mois et demi.

La première partie (avant Festen) a été parsemée de “Oh !” générés par la découverte de toutes les peurs dont je ne soupçonnais pas l’existence, qui plus est en moi. Le Festen, c’est-à-dire la cérémonie proprement dite, est un évènement majeur, libérateur, que j’invite tout un chacun à vivre. La deuxième partie (après Festen) fut la découverte progressive et cohérente de tout ce dont j’avais besoin, pour reprendre ma vie en main et lui donner le sens que je choisis.

Pendant tout le processus, Mathieu a joué le rôle du doigt qui pointe la lune ; il m’a d’abord fait découvrir mes peurs et leur origine, puis montré des outils et techniques et expliqué comment les utiliser pour apprendre à nager ou, plutôt, pour devenir un bien meilleur moi-même. Il a su réveiller en moi ce qui dormait depuis bien longtemps et qui n’attendait qu’une chose : que je m’y intéresse. Le résultat : je suis maintenant pleinement conscient de ce qu’est ma vie et de ce que je peux et choisis d’en faire.

Je remercie André Charbonnier d’avoir mis en forme la technique du Festen et de l’avoir proposée au monde et je remercie chaleureusement Mathieu Dennefeld pour son investissement total à ma transformation de chenille en papillon.
Michel Raoul

***

Festen, c’est une série de rencontres.

La première avec Mathieu, mon accompagnant qui, d’emblée, m’a inspiré confiance et qui a facilité le processus. Il a été mon guide et sans lui je n’aurais pu me sentir autant en sécurité tout au long de ce chemin souvent chaotique.
Une rencontre avec mes peurs, de celles qui vous bloquent dans une répétition sans fin aussi paralysante que stérile.
Une rencontre avec moi-même, avec mon fonctionnement, et toutes ces zones d’ombre qui attendaient d’être décodées pour mieux les dépasser.
Et enfin une rencontre avec ma vraie lumière. Ou plutôt des retrouvailles, car cette lumière a toujours été présente mais presque “en voie d’extinction”. Lumière pour éclairer mon nouveau monde où je serai le plus en cohérence avec “qui je suis vraiment”.
Et je suis convaincue que les rencontres vont continuer…

Il y a un “avant” et un “après” et Mathieu a été ce “passeur” qui m’a conduite d’une rive à l’autre, comme un véritable Phare de lumière. Merci !

Emily

***

Au début du travail, mon égo avait un peu de mal à comprendre les tenants et aboutissements de mon histoire.
Mais Mathieu a su avec professionnalisme voir la réalité des choses et avec une rigueur chirurgicale trouver les mots justes pour aboutir vers un résultat.
C’est une expérience qui change même les personnes qui avaient réussi à se construire une carapace pour survivre.
Il a sa feuille de route, et quelques soit les difficultés il ne s’arrête pas.

Merci de m’avoir accompagné sur ce chemin. Cathy “

***

Témoignage de Gabrielle

Avant le FESTEN

Au moment de prendre ma retraite je sens surtout le besoin de me reposer d’une vie professionnelle passionnante, intense, trépidante et exigeante à devoir « avaler » des milliers de kilomètres pour aller d’établissements hospitaliers en établissements de soins en tous genres.
 En effet cadre de santé et intervenante en formation continue, j’avais créé depuis près de 20 ans ma propre société de formation ce qui exigeait de nombreux déplacements pour contacts de clientèle et pour les formations que je faisais.
Après mes 2 premières années de retraite et bien reposée, je me sentis d’attaque pour donner de mon temps et me sentir utile. Je frappe à la porte de plusieurs associations caritatives où l’on me propose :

  • Dans l’une de remplir des chèques à longueur d’après –midi
  • Dans l’autre de trier des vêtements dans un local lugubre
  • Dans la 3è, d’accompagner des personnes stylo à la main pour noter sur une fiche la quantité de victuailles hebdomadaire que ces personnes peu argentées pouvaient prélever pour nourrir leur famille.

Nulle part il m’est proposé d’accompagner des personnes que ce soit pour une écoute ou pour un soutien moral. Me concernant je sens bien vite les limites d’un tel bénévolat…
Aussi en poursuivant mes recherches, je découvre une association de « visiteurs hospitaliers » à laquelle je propose mes services qui sont acceptés avec enthousiasme.

Me voilà à utiliser des compétences que j’avais tout particulièrement développées en faisant des massages de détente et de bien-être à des personnes malades, âgées et/ ou alitées. 
Mes journées sont bien remplies entre les visites hebdomadaires à « mes » malades, mes marches de santé, séances de piscine et gymnastique douce ainsi que l’étude de l’astrologie une vielle passion à laquelle je peux enfin m’adonner à fond !

C’est alors que surviennent de petits évènements auxquels, jusqu’alors, je n’avais guère apporté d’attention.

En effet je suis de plus en plus heurtée par des remarques du style « …quand on a comme vous toute sa journée devant soi… », »… vous qui avez du temps à perdre… », « …faut bien occuper sa journée quand on est retraité… », ou encore « …vos journées doivent être longues…faut bien trouver à tuer son temps n’est-ce pas ? ».

J’ai même fini par ne plus retourner chez le commerçant qui m’appelait « ma p’tite dame » tout en me faisant « poireauter » pendant qu’il racontait ses vacances à une autre cliente, puisque la « p’tite dame à la retraite » avait, semble –t-il, tout son temps !

C’est alors que je pris toute la mesure de ces multiples et en apparence insignifiantes humiliations que la « société des actifs» faisait subir à des personnes, qui avaient eus une vie professionnelle bien remplie, avec des responsabilités et qualifiés, du jour au lendemain, « d’inactifs » voire « d’improductifs » puisque retraités !
Deux ou trois remarques cinglantes plus tard finirent à me déstabiliser totalement.
C’est alors que je m’aperçus que je souffrais d’une perte de « rôle » et de repères en lien avec ce que je vivais comme une déconsidération sociale, voire parfois, familiale…

C’est à ce moment –là que je découvris l’interview d’André CHARBONNIER aux « directs de Lilou »(1).
Dès le lendemain je commandais tous les ouvrages écrits par lui que je me mis à dévorer tellement ce qu’il y racontait était à l’image de ce que je vivais mais aussi à l’image de toute ma vie.

C’était décidé : je ferai mon FESTEN !

Les séances du FESTEN…
…Furent intenses dès le 1er contact.

Ce qui m’a fait le plus de bien car j’en avais vraiment besoin, c’est l’accueil des plus chaleureux de Mathieu, qui deviendra par la suite mon « accompagnant ».
Quel « choc positif » que ce regard bienveillant et attentif posé sur moi, en comparaison de ce que je venais de vivre et de ressentir…
Quel bienfait que de se « sentir vu et accepté inconditionnellement » en tant que personne ayant des ressources, des compétences, des potentialités !

Dès le 2è entretien, j’ai pris la mesure de ce que le FESTEN impliquait.
 J’ai tout de suite aimé et apprécié l’engagement exigé par les séances ; et quelle richesse que l’enseignement prodigué par un accompagnant remplit d’un enthousiasme porteur d’une force et d’une vitalité qui se diffusaient littéralement « au travers de l’écran » de mon ordinateur ! (2)

J’ai immédiatement compris l’importance de cette recommandation : « Obtient des résultats celui qui s’engage dans les pratiques enseignées », dont acte.

Je repris une assurance que j’avais complètement perdue ces derniers mois.
«  Oser » fur le maître –mot qui m’a accompagné pour :

  • …oser me présenter à l’adjointe au maire en charge des affaires sociales, me proposant de participer à la mise en place d’un tout nouveau projet de prise en charge des personnes âgées isolées,
  • …oser prendre la parole devant des personnalités de la municipalité en proposant mes idées concernant cette prise en charge des dites personnes âgées isolée et…être écoutée et mes propositions appréciées,
  • …oser me réconcilier avec deux personnes avec lesquelles j’étais en conflit depuis des semaines et en souffrance de ne pas trouver la « porte de sortie » de ces situations…
  • …oser, enfin, à faire ce que je n’avais jamais fait de ma vie et que j’admirais tellement chez d’autres : raconter des blagues en société en faisant rire de bon cœur les gens !

La puissance de l’enseignement prodigué lors des séances du FESTEN et l’application dans mon quotidien des techniques tels que l’Ho’oponopono, la mise en place des Programmes Délibérés, l’élaboration de la MIND Map etc., ont accompagnés pas à pas ma reconstruction émotionnelle et mentale.

Aujourd’hui et après avoir fait mon FESTEN, je dispose non seulement d’ « outils » concrets et efficaces me permettant de faire face à des moments de fragilité momentanée, mais, j’ai en prime, un NOUVEAU projet de vie qui m’attends et qui me remplit de joie !… Et ce n’est pas là le moindre des bénéfices obtenus grâce à mon FESTEN et à l’accompagnement qui m’a été donné si généreusement !

Gabrielle
(1) Cf. sur Internet : Les « directs de Lilou » ou « la TV de Lilou »
(2) Rencontres par Skype

***

J’ai déposé les armes
La méthode Festen d’André Charbonnier et l’accompagnement de Mathieu m’ont permis de me libérer définitivement des projections, des attentes inconscientes, des désirs incestuels de mes parents.
J’ai pu, durant la Cérémonie qui a été pour moi un grand moment d’émotions, rendre toutes les parties à mon père et à ma mère qui ne m’appartenaient pas et qui m’avaient plongé dans la culpabilité, le jugement fasciste, le mensonge, l’humiliation, le déni, la honte, les peurs incontrôlables, les conditionnements, les programmes négatifs dans un processus d’auto-destruction, et ce depuis la toute petite enfance.
J’ai pu faire la Paix et être dans le Pardon avec moi-même et avec mes parents, comprendre et accueillir qu’ils avaient subi les mêmes blessures provenant de notre arbre.
J’ai déposé les armes, rencontré la colère et la haine vis-à-vis d’eux et m’en suis libéré.
Je deviens responsable de ma Vie, de mes Actes et de ma Parole.
Un grand Merci et beaucoup de Gratitude pour Mathieu. Il m’a soutenu, guidé afin que je puisse mettre de la Lumière dans mes ombres et enfin m’aimer et aimer l’autre.
Philippe J. – 63 ans

***

Chaque instant est un cadeau, chaque jour une renaissance

Je viens d’achever mon petit bout de chemin du Festen.
Ça y est ! A moi de JOUER maintenant… Je dis petit bout car ce n’est que le début d’une si belle aventure ; mais il faut dire ce qui est : c’est le chemin le plus extraordinaire que j’ai jamais pris !!!
Je suis dans un nouveau monde, je vis une nouvelle NAISSANCE, pleine d’Amour et de liberté. Libre de choisir, libre d’être, libre de vivre la vie que J’ASPIRE… C’est le plus beau cadeau de ma vie (Dieu seul sait combien j’aurai de “cadeaux” désormais )…

Chaque instant est un cadeau, chaque jour une renaissance… Merci à toi, Mathieu, d’avoir été mon guide, mon ange pendant cette belle expérience… Pour moi c’était LA découverte !!!! Tout est plus facile, plus fluide…
Je n’échappe pas à la baisse de moral ni aux problèmes parfois, mais je les vois différemment, tu m’as donné les clés pour être HEUREUSE ! Merci de m’avoir fait passer ce pont de ma vie d’avant qui n’a rien à voir avec aujourd’hui, à cette vie-ci, où je vis une vie où je ne suis plus victime, je ne suis plus noyée dans mes souffrances du passé, je ne m’inquiète pas pour demain, je suis juste dans l’instant présent… le Festen a été pour moi LA clé de toutes les belles portes.
Tatiana B.

***

Comment dire cela… Je l’ai fait ! Et j’en suis ravie !

Beaucoup de scepticisme au départ mais l’envie d’y aller pour trouver des réponses et changer : je piétinais depuis trop longtemps. Parce que ça semble enfin logique, cohérent, facile. 

Le chemin de l’avant festen apprend beaucoup sur soi mais ça triture pas mal en dedans, à la cérémonie on se dit “ je l’ai fait !” et après “ouh la la y a du boulot !”. Eh oui, c’est au quotidien qu’il faut agir, la progression continue, le travail aussi mais la compréhension étant là, l’angle de vue est à jamais changé, on voit des choses que l’on n’aurait jamais vues ou comprises avant : c’est ça le secret !

Merci à André Charbonnier, La méthode est extrêmement complète et efficace, elle combine vraiment beaucoup d’approches. Mais elle prend toute sa valeur dans sa mise en oeuvre grâce à l’accompagnement : Merci de tout cœur à Mathieu Dennefeld… Je n’oublierai jamais son aide et son accompagnement qui m’ont ouvert les yeux et le cœur.

Sophie C.